RETOUR 

Ecole Jean-Jaurès - 1944 - Plaque commémorative

(ancienne porte "Garçons", 1ère porte à droite de la porte "Garçons" actuelle)

Photographie appartenant à M. Colney - ancien élève

Pour une vision en grand écran, appuyer sur la touche F11 de votre clavier.

 

 

- Réunion du Conseil Municipal de Caluire - Séance du 23 décembre 1944 -

Hommage à la mémoire des victimes de la barbarie allemande

Rapport de M. le Maire

Deux enfants de Caluire: Bernadette Choux, âgée de 13 ans, et Jean Turba âgé de 14 ans, dont les parents habitent rue Curie, à Montessuy, sont morts, victimes de la barbarie allemande, quelques jours avant la libération.
Alors qu’ils jouaient sur le terrain des forts de Montessuy, le 24 août dans l’après-midi, ils ont été sauvagement abattus, sans aucun motif, par une rafale de mitrailleuse, tirée depuis le Palais de la Foire.
Pour honorer la mémoire de ces deux innocents martyrs lâchement assassinés par les Allemands, j’ai l’honneur de vous proposer de donner le nom de Turba-Choux à l’une des voies du quartier de Montessuy, où résident leurs familles, qui ont donné leur accord en nous témoignant par avance leur reconnaissance.
La voie choisie serait le chemin qui va de la rue Professeur-Roux au chemin de Boutary.
D'autre part, sur la proposition de M. Gisclon, Directeur de l’école de garçons du groupe Jean-Jaurès à Cuire-le-Haut, et d'accord avec l’Académie, l’Administration municipale a décidé l’apposition d’une plaque de marbre sur les murs de l’école, rappelant le sacrifice de trois anciens élèves de cette école :
Maître Maurice, 16 ans, torturé par le P. P. F., mort à Caluire le 1er août 1944;
Turba Jean, 14 ans, tué par les Allemands, à Montessuy, le 24 août 1944;
Fontvielle Georges, 17 ans, F. F. I., torturé et mis à mort par les Allemands à La Combe-de-Morbier (Jura), le 1er septembre 1944.
Cette plaque serait inaugurée, en présence des enfants du groupe Jean-Jaurès, très prochainement.

(Adopté)

BULLETIN MUNICIPAL OFFICIEL DE CALUIRE-ET-CUIRE N° Janvier-Février 1945

 

 

RETOUR