RETOUR

 

2001: l’Odyssée de l’espace...
(film réalisé en l'an 1968 par le cinéaste américain (N.Y.) Stanley Kubrick, décédé le 7 mars 1999)


“Mes chers compatriotes, je suis heureux de vous dire les voeux chaleureux que je forme pour vous à l’occasion exceptionnelle de cette dernière année avant un nouveau millénaire”.
M. Jacques Chirac, Président de la République. Allocution radiotélévisée du jeudi 31-12-1998.
“Le Pape Jean-Paul II fêtera au mois de décembre 1999 le deux millième anniversaire de la naissance de Jésus-Christ”.
Journal télévisé de 20 heures de T.F.1, le 31-12-1998.

La fin d’une année intervient le 31 décembre à minuit. Au même instant, appelé “1er janvier, zéro heure”, commence l’année suivante. Pour que s’achève le deuxième millénaire, il faut que deux mille années complètes se soient écoulées. A quelle date le seront-elles exactement ?
Il n’y a pas de “zérosième” année, pas plus que de Louis Zéro, de chapitre zéro, de zéro janvier, d’heure zéro, d’An zéro de la République, d’année zéro de l’Euro ou de zéro place Jules-Ferry...
Lorsque l'on apprend à compter jusqu’à cent, on ne commence pas par "zéro", mais par "un", et on ne finit pas par "quatre vingt dix-neuf", mais par "cent". La lecture d’une centaine de pages commence à la première lettre de la page 1 et finit à la dernière de la page 100.
Sur un double décimètre, le “0” n’est qu’un point marquant le début du premier centimètre et, pour compter dix intervalles, il faut aller du point “0” jusqu’au onzième point, non pas le “9” mais le “10, qui indique la fin du dixième centimètre et le début du onzième.
De même, à l’école primaire, sur une frise du temps historique, le “0” n’est pas un intervalle mais un point marquant le commencement de la première seconde de la première minute de la première heure du 1er janvier de l'an 1 (an “754” selon le calendrier établi à partir de la fondation de Rome), jour de la circoncision du Christ à partir duquel l’Église Catholique décida en l'an 532 de compter les années de notre ère chrétienne, sur la proposition du moine scythe Denys le Petit (Dionysius Exiguus), chargé par le Pape Jean 1er de déterminer la date exacte de la naissance de Jésus, soit le 25 décembre de l'an -1 (an “753”), sept jours avant le 1-1-1 (quoiqu'astronome et mathématicien, Denys s’est trompé dans ses calculs, Jésus-Christ étant obligatoirement né avant la mort en l'an “750” du Roi des Juifs Hérode 1er, soit au moins quatre années avant Jésus-Christ !).

Le Grand Larousse Encyclopédique est formel : “Siècle : période de cent ans numérotés de 1 à 100, de 101 à 200, de 201 à 300 etc.” Les grands dictionnaires, les mathématiciens, les historiens, le Pape Léon XIII (1810-1903), les astronomes (tel Camille Flammarion, 1842-1925), le Bureau des longitudes de l’Observatoire de Paris, tous confirment : un siècle, qui est une durée de cent ans, va bien de l'an 1 à l'an 100 inclus, de l'an 101 à l'an 200 inclus, de l'an 201 à l'an 300 inclus, de l’an 301 à l'an 400 inclus, de l'an 401 à l'an 500 inclus.., de l'an 1901 à l'an 2000 inclus...
De même qu’un mois de trente jours se termine le 30 au soir, un siècle se termine le 31 décembre de la centième année, à minuit.
De même que j’aurai quarante ans à la fin de la dernière seconde de ma 40ème année, un divin enfant né le 1er janvier de l'an 1 aurait eu un an le 1er janvier de l'an 2, cent ans le 1er janvier 101, mille ans le 1er janvier 1001... et aurait deux mille ans le 1er janvier 2001.

Le deux millième anniversaire de la naissance du Christ se fêtera donc en décembre 2000 - et non en décembre 1999 (dixit T.F.1 !) - et, à la date exacte du 31 décembre 2000 - et non du 31 décembre 1999 (dixit Jacques Chirac !) - le XXème siècle s'achèvera à minuit et deux mille années complètes se seront alors écoulées depuis le début de notre ère.

Par conséquent, à l'Ecole Primaire d’Application Jean-Jaurès de la commune de Caluire, dans le Rhône, le XXIème (21ème) siècle et le IIIème (3ème) millénaire commenceront tous les deux, le dimanche 1er janvier 2001, à zéro heure.

Mais c’est bien évidemment le plus médiatique 1er janvier 2000 qui, pour la beauté ronde du nombre ou par erreur de calcul (l’année "0" a la vie dure (*) et la leçon sur les intervalles a malheureusement disparu depuis longtemps des programmes de l'Ecole Primaire), par confusion entre nombre ordinal (l’an 1 = l’an 1er) et nombre cardinal (j’ai 1 an), par ignorance de l’Histoire, appétit commercial, croyance irrationnelle ou tout simplement “panurgisme”, sera fêté par certains, redouté par d’autres et “matraqué” par tous les intermédiaires de masse (mass media).
Cela n’empêchera nullement l'Ecole Jean-Jaurès de dénoncer fermement cette hérésie, de célébrer également les deux dates au nom de la tolérance, et surtout, de poursuivre sereinement sa merveilleuse odyssée inaugurée en l'an de grâce 1933... Dans le respect des traditions, car “ignorer le passé, c’est aussi raccourcir l’avenir” a écrit Julien Green.

Le 1er janvier 1999, à l’aube de l’avant-dernière année précédant la naissance d’un nouveau millénaire.

Le Directeur, Michel Barbe

(*) Erronée, une année "0” aurait pourtant quelque utilité. En effet, en son absence, un enfant né en l’an -3 atteint l'âge de 6 ans en l'an +4 et non en l'an +3 comme l'indique le calcul habituel [(+3)-(-3)]=3+3=6, et Lyon, fondé en -43, célèbre ses 2000 ans en l'an +1958 et non en l'an +1957 alors que [(+1957)-(-43)]=1957+43=2000. D’autre part, sans année "0", l'année -1 est bissextile car elle se trouve 4 ans avant l’année +4, alors que seules le sont les années ordinaires divisibles par 4 et les années terminées par deux zéros divisibles par 400.
Ajouter une année “0” après la naissance de Jésus décalerait d’une année notre calendrier, Marignan 1515 devenant Marignan 1514 et le 31-12-98 devenant le 31-12-97.
Les astronomes ont relégué l’insoluble problème avant la naissance du Christ, en nommant “an -1” l'an -2, l'an -1 devenant une année "0" qui ne comptera pas lorsque l'on fêtera la fin de la 2000ème année de l'ère chrétienne, de la même manière que le numéro "0" qui précède toujours la naissance d’un journal n'est pas pris en compte lorsque l'on fête la parution du 2000ème numéro...

 

RETOUR